LES STAGES À THÈME

 

STAGES ET DATES 2016

À ce jour certains lieux de stages ne sont pas encore réservés. Nous pourrions donc être amenés à modifier certaines dates.

AVRIL

10* au 15 : ARGENT : découvrir et changer sa relation à l’argent (88 Lorraine).

JUIN

12* au 17 : SEXUALITÉ : mieux vivre sa sexualité (88 Lorraine).

AOÛT

2* au 7 : AMOUR : qui j’aime quand j’aime ? (73 Arvillard). Complet.

OCTOBRE

23* au 28 : MORT - PERTE - DEUIL (lieu à définir).


OCTOBRE

date et lieu à définir : VIOLENCE • AGRESSIVITÉ : des amies qui nous veulent du bien.

  1. *accueil à partir de 18h30 - dîner à 19h30 - début du stage à 21h30. Fin du stage à 17h le dernier jour.

Vous souhaitez participer à plusieurs stages ? Demandez votre tarif préférentiel.

Afin d’approfondir le travail personnel, vous pouvez aussi participer plusieurs fois à un stage abordant le même thème.

  1. Vous souhaitez :

  2. - aller à la rencontre de votre monde intérieur

  3. - effectuer un travail approfondi sur ces thèmes

  4. - explorer les diverses facettes de votre être

  5. - déceler vos mécanismes de fonctionnement

  6. - vous éveiller à d’autres possibles relationnels

  7. - changer votre relation à vous et à l’autre de façon subtile et durable

  8. Au cours de ces stages accessibles à tous,  Jean ROCHETTE vous propose, au moyen d’un travail passionnant, dans un cadre sécurisant et confidentiel, de vous aventurer là où vous seul pouvez avoir accès : VOTRE HISTOIRE INDIVIDUELLE.

groupes de thérapie - travail psycho-corporel

Mort

Sexualité

Argent

L’animateur

Jean ROCHETTE exerce depuis plus de trente ans dans les domaines de la formation, de la psychanalyse et de la supervision.

Il propose une voie de connaissance de soi et d’éveil intérieur qui permet d’accueillir qui nous sommes sans jugement, d’exprimer librement nos émotions : peurs, doutes, tristesse, difficultés...

Loin des jugements et des notions de “bien” et de “mal” qui enferment, il nous invite à retrouver les événements marquants de notre vie qui nous empêchent d’avancer aujourd’hui.

Chaque stage offre l’opportunité de libérer ces tensions contenues, de dénouer les fils de notre histoire, de reconnaitre les processus aliénants et d’effectuer de profondes prises de conscience.

Ce travail permet d’appréhender plus clairement le sens et la direction de notre vie et favorise l’émergence de cette liberté qui nous invite à nous réaliser pleinement.

En pratique

Seul un climat de confiance, de respect et d’écoute permet d’aborder de tels sujets. En alternant soutien individualisé et séance de groupe, il vous est proposé de vivre l’expérience du lâcher-prise et de la rencontre avec soi comme avec l’autre au moyen d’exercices simples et puissants, seul, à deux ou en groupe. Ces exercices, parfois confrontants, sont toujours suivis de temps de parole permettant de mettre en mots votre ressenti, votre vécu.

En fonction de la dynamique du groupe, vous seront proposés des exercices tels que :  mise en situation, psychodrame, transe, son, souffle, mouvement, danse, méditation silencieuse ou dynamique, art-thérapie (masques, terre, peinture sur visage...), imagination créatrice.

Amour

Violence

Nous avons tous en nous de l’Amour à donner, à recevoir. Mais parfois cela semble difficile de l’exprimer voire de le ressentir.

Il n’est plus à démontrer que ce sont es souvenirs refoulés qui conditionnent nos comportements amoureux, notre dépendance affective, notre attachement aux personnes, aux choses, notre besoin de fusion, l’impression de ne plus exister dans la relation.

C’est en revisitant notre petite enfance et en explorant les noeuds qui se sont tissés à notre insu que nous pouvons sortir des schémas répétitifs

Ce stage permet d’oser la plus belle et courageuse des rencontres : la rencontre avec soi pour enfin cheminer vers un relationnel harmonieux et épanouissant.

En changeant votre relation à vous,
vous changez votre relation à l’autre.

Amour qui j’aime quand j’aime ?

La violence fait partie de la vie par essence, puisque pour assouvir nos besoins primaires (manger, boire, dormir), il nous faut dominer ou contraindre notre environnement en allant jusqu’à éliminer d’autres vies.

La violence est née de l'interaction avec autrui. Vouloir la nier, l'ignorer ou la réprimer, c'est s'imposer l'impossible.

Dans ce contexte, comment gérer et canaliser sa violence pour ne pas être dominé par elle ? Vous avez subi des violences, vous vous sentez agressé(e) au quotidien, vous ressentez de l'agressivité en vous, face à certaines situations à gérer vous avez tendance à fuir, à être agressif, à inhiber vos ressources...

Ce stage est l’occasion de visiter votre histoire, de reconnaître les violences subies ou infligées dans le passé, qu’elles soient physiques ou psychiques, d'explorer comment s'est mise en place votre relation à l’autre. Il offre la possibilité de mieux repérer et gérer les agressions actuelles, savoir y réagir au quotidien et ainsi canaliser votre propre violence.

Dès la naissance, notre sexualité commence à se structurer au gré des expériences et des événements vécus dans notre milieu familial tout comme dans l’espace socio-culturel dans lequel nous évoluons.

Notre comportement sexuel d’adulte résulte des multiples micro-incidents survenus lors de ces rapports affectifs et sociaux : attitudes et paroles des uns, incompréhensions des autres...

Ainsi, pour atteindre l’épanouissement sexuel, il faut dépasser la seule connaissance de son corps et de sa physiologie génitale.

Pendant ce stage vous pourrez reconnaître les conditionnements liés à votre enfance, les accueillir et les dépasser afin de mieux vivre votre sexualité, libérée de tout dogme et conscientisée.

Mieux vivre sa sexualité

C’est bien avant l’apparition de la psychanalyse que le lien était établi entre nos déjections, notre production personnelle – et l’argent, notre production matérielle.

Souvent méconnu, c’est bel et bien ce rapport à notre premier objet d’échange : faire caca pour satisfaire nos parents, qui influence notre relation à l’argent et l’abondance dans notre vie.

Donner, recevoir, réclamer, accorder telle ou telle valeur à l’argent, dépenser sans compter, être rémunéré ou travailler gratuitement, accepter ou non les cadeaux, régler en espèces ou autrement, être dans la merde avec l’argent....

Il s’agit donc de revisiter notre relation d’enfant avec le caca pour assainir celle que nous entretenons aujourd’hui avec l’argent.

Merde  •  Argent le fil invisible

Mort  •  Perte  •  Deuil

Souvent on associe la Mort à la perte d’un être cher. Or toute notre vie nous sommes confrontés à différents types de morts, de fins, de pertes.

Nous devons alors faire le deuil d’une personne mais aussi d’une relation, d’une image de soi, d’une situation professionnelle, d’un projet, d’un idéal, de ce qui a fait sens...

Ce stage permet à chacun de passer les étapes du deuil et d’accueillir le changement malgré le vide laissé par la perte.

A travers des exercices spécifiques, vous pourrez sortir de l’impasse de la colère, de la tristesse, de ce sentiment d’impuissance pour aller de l’avant en ayant affronté vos peurs et exprimé votre souffrance.

C’est en vous libérant de la douleur que vous pourrez vous investir dans de nouveaux projets et reprendre le mouvement de la vie.

UN ESPACE pour

explorer votre histoire.

UN TEMPS pour accueillir
le changement.

  1. LE GROUPE

  2. Même si nous sommes tous uniques, ton histoire fait parfois écho à mon histoire.

  3. Cela me permet d’ouvrir des portes et d’élargir mes possibilités de changement.

Violence  •  Agressivité

Quelques retours de participants

«Je suis infiniment satisfaite du travail effectué; avec du recul, je me dis que c'est une démarche difficile et oh combien parfois douloureuse, mais qui fait grandir.... qui permet de sortir de certains blocages et enfermements.... la dynamique du groupe est aussi un support et un soutien  important ...».  Élisabeth 2015.

«Merci à vous tous et toutes pour ces belles rencontres... j'ai le coeur et la tête remplis d'étoiles... et de souvenirs...  J'ai perdu un masque... et gagné en liberté... et en désirs !».  Frédérique 2015.

«Je prend des décisions plus vite, je me détache du passé, envie d’investir dans une nouvelle relation affective, spontanéité retrouvée sans illusion sur moi-même ni sur l’autre, je ris plus spontanément, je vis l’instant présent». Bruno 2015.

«J’ai eu envie d’explorer le thème de la violence, de me confronter à moi-même, de visiter mes peurs, la confiance en moi, en l’autre… Difficile de faire le premier pas, mais ensuite, j’ai souhaité explorer tous les thèmes !».  Sandrine 2016.

«C’était la première fois que je participais à un stage. Je ne savais pas ce qui m'attendais. Je me suis retrouvée dans un environnement inconnu mais où je me suis sentie en confiance et non jugée. C’était bien. J’ai vécu des moments remplis d’émotions. J’ai pu mettre des mots sur des situation vécues de mon histoire. Les accepter me permet de ne plus vivre dans l'illusion à être attentive à mes besoins, et de ne plus faire en fonction des attentes des autres. J’ai plus confiance en moi et j’ose davantage. J’ai envie de poursuivre ce chemin».  Claudine 2016.

«J’ai apprécié l’équilibre et l’harmonie de ces 4 journées. J’ai l’impression de m’être laissée glisser doucement dans mes profondeurs en toute sécurité. Cette notion de sécurité est très importante pour moi. J’ai visité ma relation à ma mère et ne me sens plus coupable aujourd’hui de prendre une place, de prendre ma place».  Gertrude 2016.

«Ce stage m’a permis notamment :

- d’identifier les types de relations qui me conviennent et au travers desquelles je peux m’épanouir,

- de cerner les schémas et projections répétitifs dans mes relations d’amour pour mieux les mettre en conscience et les dépasser

- de créer un espace de rencontre et de disponibilité pour rencontrer l’autre».  Raphaël 2016.

«Une très nette avancée sur des points déjà abordés en séance individuelle mais qui ont pris une dimension radicale suite à ce stage. Une impression de clarté et de confiance en découle. Très agréable. Difficile à communiquer. Une confiance indépendante !».  Gaëlle 2017.

Ce stage est le plus éprouvant et le plus  difficile de tous ceux que j’ai effectués, mais il m’a permis de faire des liens entre la petite enfance et mes relations actuelles, de regarder et accepter certaines facettes de moi même, d’expérimenter des situations douloureuses afin de comprendre des blocages ou insatisfactions relationnelles; Il y a eu beaucoup d’émotions… mais aussi une meilleure compréhension de certaines choses (ma difficulté à me positionner, à mettre des limites….). Il se dégage chez moi à la fois une grande fragilité mais aussi une force intérieure, une certaine humilité…, qui me permet de poser un regard nouveau sur moi et les autres. Les changements intérieurs sont les plus difficiles et les plus douloureux. Il me faut à présent du temps pour laisser cheminer tout cela…et pour faire un autre stage. Élisabeth 2017.

Beaucoup d’émotion ressenties que j’ai pu verbaliser et accepter. Un meilleure connaissance de moi et plus d’acceptation de moi-même. Plein de compréhension de mes problèmes ; c’est mon cinquième stage et celui où j’ai le plus avancé. Peut-être le thème, ou peut-être parce que c’est le cinquième. Céline 2017.

J'ai beaucoup apprécié les exercices en relation avec les participantes car j'ai eu un retour direct, émotionnel, loin d'être évident. Malgré la durée, le stage passe très vite. Il est beaucoup plus dur à appréhender que le stage violence. Il faudrait plus d'hommes dans ces stages !! En fait si au début je me suis senti seul, j'ai pu aussi apprendre à exprimer mon vécu devant les participantes du groupe et me rendre compte que le pire juge de mes émotions et de mon vécu était moi et  non les femmes. Jean-Christophe 2015.

Merci encore pour se stage remuant mais libérateur. Émilie 2017.